27 janvier 2009

Ils disent Coca moi je pense empanada, chacun sa vision



Enfin ce matin, le ciel est d'un bleu limpide et il fait doux, j'ai pas dit chaud non plus, soyez pas jaloux !


J'ai eu envie d'aller au marché à pieds en longeant la promenade des Anglais, il faut bien 45 minutes en musardant. Dire qu'il y a des gens qui se baignent.....

En arrivant, cours Saleya, j'avais une petite faim
Je me suis offert une coca, spécialité locale, qu'ils disent....franchement pour moi c'est une empanada gallega, argentine ou chilienne , tu as raison Rachel, en moins bien, moins riche.

J'ai demandé la composition, oignons, tomates et poivrons frits, par contre la pâte légèrement feuilletée était extra

J'ai repensé avec nostalgie aux bastelles que j'achetais au marché d'Ajaccio, je ne désespère pas d'en trouver par ici

Philippe, ne pas se moquer !!!

Vous le savez, j'ai encore un pied, pour ne pas dire plus, en Amérique du sud, je voulais donc vous parler d'un projet pétrolier qui menace la survie d'indiens d'amazonie, ce qui me dérange encore plus c'est que ce soit une compagnie franco britanique qui exploite le pétrole.
L'article se trouve ici

Comme vous le constaterez j'ai changé, et oui ! encore, le titre du blog, Melrose n'avait rien à voir avec moi alors qu'à présent je suis chez moi :-)
S'il vous plait, ne changez pas encore vos liens, je n'ai pas fait le changement définitif (pas eu le temps), je vous préviendrais.

17 commentaires:

rachel a dit…

oh je suis sure que le coca (made in espagnol) est l'ancetre de l'empanadas (que tu retrouves aussi au chili...en colombie...;o))...mais c bon...c l'essentiel...;o)

mamie caillou a dit…

Bonjour,
J'allais justement changer le lien...pas grave, je vais attendre.
J'ai une furieuse envie de faire des empanadas, peux tu nous proposer une recette ?
Mamie caillou

patriarch a dit…

C'est pas à manger tous les jours !! :*

Philippe a dit…

Me moquer, moi ? Que nenni.
Par contre, cette coca est bien la plus réussie que j'aie jamais vue... Car, franchement, à Nice, les rares que j'ai mangées ne cassaient pas trois pattes à un canard. Pour tout dire, c'est surtout un banal chausson à la ratatouille.

Philippe a dit…

Un collègue m'apprend que ce serait effectivement une recette espagnole (du Levante ?) apportée dans le Midi par les pieds-noirs d'origine espagnole. La farce serait de la "frita" (et non de la ratatouille ou de la tchatchouka).

dieudeschats a dit…

Mmmh, ça me rappelle les empanadas que ma collèguamie argentine avait faites... première fois que je goûtais, mais tout de suite conquise :)

tarzile a dit…

C'est plein de soleil, ton truc. Enjoy Brigitte.

Cuisine Framboise a dit…

Ici, on dirait pâté salé.Sauf que c'est les pâtés sucrés (goyave, coco, banane) qui ont cette forme. Les pâtés salés sont ronds....(J'avais déjà laissé ce commentaire mais je ne le vois pas!!!)
Je ne connais pas la bastelle mais il me semble me souvenir d'une sorte d'omelette avec beaucoup d'herbes de la menthe surtout...

Anonyme a dit…

Bien trouvé le titre de ton blog et ça me fait penser à ce "succulent" film ...

Oui mais avec un peu de chance cela ne se fera pas !

La compagnie franco-britannique Perenco qui se préparait à exploiter le pétrole dans le territoire d'indiens isolés en Amazonie péruvienne pourrait se voir contrainte d'y renoncer suite à l’intention du gouvernement de supprimer ses investissements.
La forêt dans laquelle Perenco compte exploiter le pétrole est le territoire ancestral d'au moins deux groupes d'Indiens isolés. Le projet de la compagnie a été condamné par les organisations indigènes locales et a déjà fait l’objet d'un procès et d'un recours auprès de la Cour interaméricaine des droits de l'homme, exigeant son interdiction.

Bonne journée jeune fille et gros bisous.
JO TOURTIT

palaisdeslys a dit…

Et bien moi aussi j'appelle cela empanadas...et que de souvenirs s'éveillent à ce doux nom et à ces délices que tu as réalisés!

frederique a dit…

alors pour moi c'est une coca farci à la frita :)

http://gourmandises.canalblog.com/archives/2008/09/01/10420309.html

Pilisi a dit…

Mon ami pied-noir, justement appelle ça la Coca, et cet été on en a fait une cure en Espagne qui est appelé Empanadillas... ou Empanadas pour les sud américains.
Quelque soit le nom c'est excellent.

Babali a dit…

Pour moi aussi ce sera une coca à la frita comme là bas !

Eglantine a dit…

Ta nouvelle bannière est très sympathique. Je sens encore un peu de nostalgie chez toi malgré ce beau temps qui commence à venir...

EmilieRD a dit…

Ah une bonne empanada!
En République Dominicaine aussi on en mange beaucoup, je regrette que leur pâte soit si simple, tout comme la farce (jambion, fromage ou viande hâchée toutefois bien assaisonnée).
Avec une pâte feuilletée et plein de légumes qui sentent le soleil, c'est pas mal non plus! Tu me donnes faim là!

Gracianne a dit…

J'aime la coca a la fritta aussi - et ce nom te va mieux que l'autre, claro!

Palaisdeslys a dit…

Moi aussi quand on dit coca, je pense empanada...et même quand je les ai en bouche!!!