29 janvier 2009

Quand le passé resurgit, la chorba bloblotte et embaume


Il y a à Nice une très importante communauté maghrébine, j'ai été surprise et ravie de cette mixité, qui me rappelle mon enfance.

Vous le savez surement, j'ai passé de très belles années en Afrique, noire et du nord, elles ont d'ailleurs conditionné ma vie.

Alors vous imaginez combien j'aime aller fouiner dans les rayons des épiceries arabes, bien achalandées, ouvertes non stop, on n'y est jamais avare de conseils non plus.
Quand je fouille dans les épices, parfois le vendeur me rappelle à la réalité, alors qu'un sachet à la main, j'ai le regard perdu par delà cette mer bleue, là où mes papilles ont commencé leur éducation.

Le soleil a beau être de retour la journée, dès 17 heures, quand il s'enfonce doucement faisant rosir les collines de l'arrière pays, la fraîcheur s'installe comme pour dire, hey ! c'est encore un peu l'hiver !

Et si on faisait une chorba, pour se réchauffer, pour que la cuisine sente bon, pour que la marmite devienne aussi rouge que les collines pendant que l'esprit s'échappe là bas, juste en face



Chorba pour 4

Viande : 300 grammes d'agneau (de Sisteron pour moi) du collier ou de la poitrine
Légumes : 1 verre de pois chiche, mis à tremper la veille au soir, 1 oignon, 1 dent d'ail,
2 carottes, 2 navets, 2 courgettes, 3 pommes de terre, 1 branche de céleri, 1 botte de coriandre, 2 cuillères à soupe de purée de tomates ou en saison 3 tomates fraîches
4/5 cuillères à soupe de petites pâtes langues d'oiseau
Epices : 2 cuillères à soupe de Ras el Hanout jaune, 2 cuillères à café de piment en poudre, un centimètre de gingembre frais, 2 cuillères à café de curcuma, 2 feuilles de laurier, 1 botte de coriandre fraîche.

Préparer tous les légumes, les débiter en petits cubes comme pour un minestrone

Mettre 2 cuillères à soupe de très bonne huile d'olive dans une cocotte, y faire dorer l'agneau, le sortir, faire dorer les épices légèrement dans cette huile puis aussitôt ajouter les légumes , touiller, couvrir de 2litres d'eau, remettre la viande, goûter, saler, rectifier si besoin avec plus d'épices si besoin
Baisser le feu et laisser bloblotter (copyright Dorian) au moins 3/4 d'heure
Au bout de ce temps, ajouter les langues d'oiseau, cuire selon les indications du paquet
Sevir fumant en ajoutant la coriandre fraîche au dernier moment

S'il en reste réchauffer la chorba, le lendemain, c'est plusssss mieux encore !

28 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit…

J'aimerais aussi fouiner dans de tels rayons... Cette soupe est fabuleuse. Si confortante et réchauffante!

Bises et bonne journée,

Rosa

rachel a dit…

oh il manque l'odeur...en tout cas chouettes souvenirs...et quelle photo!!!

Edith a dit…

Elle est superbe ta chorba je sent l'odeur d'ici
Bises

patriarch a dit…

Pour moi, ce sera sans piment !!
Sinon, le lendemain, j'ai le "trou du cul" en fleurs !!!!:PP

Espera a dit…

La chorba de Brigitte c'est bon comme là bas :-)
J'aime bien le nouveau nom du blog, la nouvelle bannière, l'esprit "Café Créole" retrouvé.
Les couleurs et les bonnes odeurs dès qu'on passe la porte.
Tu dis que c'est l'hiver à Nice ? Essaie un peu la Haute-Savoie pour voir !
Besos

auntie jo a dit…

humm, voilà le genre de plat qu'il me faut! tout pour réchauffer l'âme et le corps!
bises ma brigitte!

sand a dit…

Coucou,
Comme tu as bien fait de me remettre le lien de ton blog sur le mien, car depuis que j'ai changé d'ordinateur, j'ai perdu beaucoup d'adresse de blogs et email aussi... grrrrrrr
Tu as vu comme je m'occupe bien de tes plantes !! par contre, l'orchidée ne fleurie toujours pas !! bizarre, les grandes tiges sont toujours là, mais sans fleurs...
J'espère que cela se passe bien pour vous....
gros bisous vous nous manquez
Sand, Jeff, Lolo et Ambrounette

Cuisine Framboise a dit…

Ca sent bien bon. Elle est bien jolie aussi. J'aurais pas pensé mettre de la coriandre dans la cuisine maghrébine et pourtant avec l'agneau c'est l'accord parfait.

E. a dit…

Moi aussi ta soupe me rememore plein de bons moments et me fais envie. Si j'avais du mouton sous la main j'en ferais une demain (mais il me manque aussi le ras el hanout et le curcuma...bref j'vais plutot me lancer dans un truc local genre sopa azteca... ;-))

louise a dit…

Je m'invite dans ton «hiver» et je te promets que je vais me baigner... puisque je sais qu'il y aura de la soupe chaude ensuite!

Hélène (Cannes) a dit…

L'hiver, j'en fais deux ou trois fois par mois ... A chque fois, ça nous fait deux ou trois repas et, avec un pain à la semoule cuit à la poêle et dégusté brûlant, c'est vrai que c'est un bonheur ! Je mets de l'orge perlé, moi.

Grosses bises
Hélène

Babzy a dit…

La chorba c'est trop bon ;)

bergeou a dit…

Je sens l'odeur d'ici........

dieudeschats a dit…

C'est quoi des pâtes 'langues d'oiseaux' et du Ras el Hanout ?
Je pense que je vais essayer ta chorba sans agneau...

aude a dit…

Brigitte, je viens de prendre un billet de train pour Nice ! si on arrive à se retrouver, on se fera peut-être un thé à la menthe plutôt qu'une chorba, enfin, ça dépendra de l'heure... bises

Papilles et Pupilles a dit…

Je n'en ai encore jamais fait. C'est sur cette interminable liste de choses à faire, qu'on aimerait découvrir. Je remonte sur le dessus de la pile ;) merci Brigitte :)

garance a dit…

bon je prends le temps de te lire enfin ...
oui ça me rappelle de bons souvenirs tout ça , ça fait longtemps que je n'ai pas fait une Shorba , je m'inspirer de ta recette pour une fois et non pas celle de ma grand mère ..
j'espère que tu vas bien
je t'embrasse
Garance

Babeth59 a dit…

je l'entends bloblotter d'ici!.....et si je ferme les yeux, je crois bien que je la sens aussi!.....

MaryAthenes a dit…

Tres tentante cette chorba !

Philippe a dit…

Poursûr, que c'est nec plusment ultra mieux ! J'en sais quelque chose : je l'ai "testée" (terme incorrect vu que j'en ai lampé une bolée entière). Parbleu, cette chorba est la plus fine (idéalement fluide, que j'aie jamais mangé ! Encore mes compliments les plus enthousiastes à la patronne ! Merci Brigitte, je me suis régalé.

Philippe a dit…

erratum... Je voulais dire :"idéalement fluide, délicatement relevée et parfumée : la grande classe".

Botacook a dit…

Olala Brigitte, te lire donne envie de voyages... me plonge dans mes souvenirs... m'emmène loin d'ici dans les pays où les arbres sont des palmiers, le bitume du sable, les champs un océan... C'est encore l'hiver mais j'ai hâte d'être au printemps!

dumè a dit…

ah ben c'est rigolo.... comme quoi les grands esprits se rencontrent ! mais quand on a eu les mêmes grand-mères..
excellente journée ;
si ça peut te faire plaisir, ici aussi il fait un froid de gueux ;

babali a dit…

Que veux tu que je dise à cela !!! Magnifique ! je ferme les yeux et le parfum est déjà là !

Tiuscha a dit…

La chorba appétissante que voilà...
Pour répondre, nous l'avons échappé belle, il a plu en fin d'après midi, au moment où nous partions mais le temps était un peu frais, sauf tout début de matinée où le soleil a un peu été présent. N'aie pas de regret, cela faisait un gros déplacement et le temps n'était pas de la partie pour une frileuse comme toi ! Mais j'espère bien te voir au Printemps, et ou pire, au pique nique de Bouzigues avec les filles de l'Hérault !

Eglantine a dit…

j'aime beaucoup la cuisine maghrébine (et le Maghreb aussi d'ailleurs). La chorba me tente depuis longtemps... une recette à tester !

Miss Diane a dit…

Je sens déjà que cette chorba pourra nous réchauffer par les froids qui courent chez nous. Et tu penses que c'est l'hiver à Nice..?

Gracianne a dit…

Rien de plus delicieux que ca, elle a la couleur tout comme il faut.